ZOUPIC logo

Comment fonctionne l’analyse des flux de trésorerie ?

Le tableau des flux de trésorerie est un outil learning puissant qui apporte une réelle valeur ajoutée à l’analyse financière. Il est important de savoir comment lire et comprendre ces états financiers et de les intégrer dans le processus global d’analyse financière. 

Quel est le but d’une analyse des flux de trésorerie ?

 Contrairement aux outils traditionnels de gestion financière statique, le fiche des flux de trésorerie est un outil learning qui fournit un diagnostic de la rentabilité ou non de votre entreprise. Le calcul permet d’identifier les sources de trésorerie, notamment les recettes et les dépenses, et de gérer la situation financière et fiscal (impôts) de votre entreprise. Cette fiche comptable retrace les sources de trésorerie sur une période donnée et il est important de savoir le lire afin de l’intégrer dans l’analyse financière globale. Il est également souhaitable de protéger les flux de trésorerie car les taux de change sont sensibles à la gestion de l’entreprise. 

 Classe de la fiche des flux de trésorerie 

L’état des flux de trésorerie nets est divisé en trois classe qui ventilent les flux de trésorerie à trois niveaux :

 

Analyse des activités opérationnelles

  
Le bilan des activités opérationnelles montre les excédents de trésorerie générés par la gestion financière de l’entreprise. En particulier, cette fiche de gestion permet d’analyser les objectifs opérationnelles grâce à l’existence de résultat financières suffisantes. Le résultat peut être positif et insuffisant, négatif ou positif et suffisant.

Si le solde est positif, la société est rentable et les ressources générées doivent être suffisantes pour couvrir tous les investissements, les dettes et impôts et les dividendes aux actionnaires. Si, au contraire, le solde est négatif, des mesures doivent être prises pour atteindre les objectifs, augmenter les ventes ou limiter la durée du cycle d’exploitation.

Analyse des activités d’investissement

L’analyse du tableau des activités d’investissement implique des dépenses et permet d’analyser la rentabilité d’investissement réalisé par l’entreprise pendant une durée bien déterminer. Le montant investi doit être au moins égal au montant amorti au cours de l’exercice précédent.

Les transactions relatives aux projets d’investissement et à la cession d’actifs immobilisés impliquent des dépenses engagées au début du projet et des entrées de trésorerie pour le projet. En effet, il existe une relation entre les revenus du projet et les dépenses nécessaires au financement de l’investissement. En outre, les résultats des investissements peuvent être exprimés en unités monétaires, ce qui nécessite des méthodes de mesure différentes.

Analyse des activités financières

L’analyse des activités financières sert de référence pour suivre la comptabilité, y compris l’émission de titres, les apports de capitaux, les distributions de dividendes, les rachats d’actions, les remboursements dus et les prêts.

Le plan comptable est l’un des tableaux de référence des prévisions fiscal associées à un plan d’affaires. C’est l’outil central pour faire les choix de financement d’un plan d’affaires. Il suppose que les investissements de l’année en cours seront financés par des sources dont la période de financement est supérieure à un an et que les dividendes seront payés avec des ressources financières suffisantes.  

Découvrez nos autres articles